Créer un site internet

Accueil

Bienvenue dans ce modeste site dédié à deux aspects (parmi d'autres) du petit amateur d'astronomie  que je suis : l'imagerie planétaire (observation des planètes du système solaire) et l'imagerie du "ciel profond" (observation des nébuleuses, galaxies...,) avec plusieurs "objectifs" dans la partique de ce loisir :
-d'un point de vue personnel, pouvoir visualiser par l'intermédiaire du numérique, et le plus rapidement possible, des objets célestes que mes défaillances visuelles ne me permettent pas d'apprécier correctement (voire pas du tout) en observation visuelle directe
-partager le plaisir que je prends à observer et découvrir ce domaine d'étude et de recherche immense (astronomie, cosmologie) et susciter l'intérêt et la curiosité du public,
-sensibiliser le public au phénomène de
pollution lumineuse, un type catastrophique de pollution contre lequel il serait pourtant facile de lutter (avec quelques mesures de bon sens...)

Ci-dessous : quelques images obtenues en visuel assisté, c'est à dire sans prétraitrement (pas de "darks", "flats", "offfset"), avec un empilement en temps réel d'images (voir la vidéo qui suit) et généralement toutefois un post-traitement, toujours rapide, avec un nombre limité de logiciel (Autostakkert! et Registax 6 ou Astrosurface pour le planétaire, Startools pour le ciel profond, et récemment Gigapixel AI pour le débruitage et l'agrandissement sans perte de qualité).

Compil light

Article replo 22 avril 2020

 

J'utilise actuellement la configuration suivante :
- un télescope réflecteur type Newton  Skywatcher de 130 mm de diamètre et 650 mm de focale pour le ciel profond (depuis mars 2020) soit un rapport focale/diamètre = 5, ce qui en fait un instrument assez "rapide" ou ouvert sans être trop délicat à collimater (contrairement aux astrographes de rapport f/D inférieurs à 4). La plupart des images présentées
ont été réalisées avec ce petit instrument ;
- une monture équatoriale allemande Skywatcher Eq6r-Pro Go-to USB, pilotable/pilotée par ordinateur ;
- un télescope catadioptrique type Maksutov-Cassegrain de 127 mm de diamètre et 1 500 mm de focale en remplacement du Maksutov Cassegrain Meade ETX90 pour l'imagerie planétaire essentiellement.

- une caméra CMOS couleur "low cost" pour le planétaire/autoguidage (un jour ^^) : Datyson T7C
- une caméra  CMOS couleur au capteur récent pour le planétaire et un peu de ciel profond : QHY-5III 462c
- une caméra CCD monochrome pour le ciel profond : Atik Infinity
- un appareil photo numérique reflex : Canon 1000D (de 2008) non défiltré/refiltré (que je n'utilise à vrai dire presque pas, par manque d'affinité avec l'astrophotographie à l'APN).

J'ai également utilisé :
- une télescope réfracteur (lunette) achromatique Orion de 120 mm de diamètre et 1 000 mm de focale pour le planétaire et quelques objets du ciel profond  ; instrument simple à utiliser (pas de collimation à faire, mais avec un rapport f/D = 8 peu compatible avec l'observation du ciel profond et du chromatisme, commun à toutes les lunettes d'entrée de gamme) ;
- un télescope type Maksutov-Cassegrain de 90 mm de diamètre et 1 250 mm de focale
(mon premier instrument, que j'ai utilisé de décembre 2005 jusqu'en 2018,  pour le revendre fin 2020) ; 
- une m
onture équatoriale allemande Oeion Skyview Pro, simplement motorisée sur ses deux axes (ascension droite et déclinaison) avec recherche manuelle des cibles ;
- un télescope réflecteur type Newton Perl JPM de 1977, de 114 mm de diamètre et 900 mm de focale, sur sa monture équatoriale allemande d'origine.

Quelques exemples d'imagerie planétaire :

Rétrospective planètes 2020

Mars sept a novembre 2020

 

Quelques exemples d'imagerie ciel profond : ci-dessous l'objet Messier 101 (M101) suivi du triplet du Lion :

Capture gigapixel scale 2 00x

M65 m66 ngc 3629

 

En avril 2020, j'ai profité d'une nuit bien dégagée pour présenter en live sur youtube une belle session d'observation en visuel assisté pendant plus de 4 h :


 

J"utilise deux logiciels pour faire du livestacking (empilement en temps réel) :
-
Sharcap (existe en version gratuite et payante, 10 € par an qui les valent largement) : logiciel très complet, dont voici une très simple présentation interactive 

Capture

 

- Infinity, logiciel de la marque Atik : 

M27 orion120 f 8 3 28x12s 1

M81 couleur gigapixel scale 4 00x crop

 

Ugc 5336 m81Clavius 2021 02 21 mak127 t7c 628 sur 4000 as gpixel texte

Img 20210222 180420

Img 20210221 175337

Screenshot 20190104 185929

Img 20180628 001505 snapseed

Sortie foret grosblie 2 aout 2018 3